Download A l'Ouest rien de nouveau by Erich Maria Remarque PDF

By Erich Maria Remarque

VISUEL JACQUETTE DIFFERENT/DEFRAICHI/TRACES utilization SUR TRANCHE ET COUVERTURE/GRAND CLASSIQUE/EXP?DITION RAPIDE DE VOTRE COMMANDE AVEC safeguard SOIGN?E DE VOS ARTICLES.PROFESSIONNEL DE los angeles VENTE A DISTANCE.FAST supply OF YOUR ORDER.ITEMS rather well PACKED.SPECIAL CARE TAKEN.(ref sixty nine)

Show description

Read or Download A l'Ouest rien de nouveau PDF

Similar foreign language fiction books

Pot-Bouille

This can be an actual copy of a booklet released ahead of 1923. this isn't an OCR'd e-book with unusual characters, brought typographical error, and jumbled phrases. This publication could have occasional imperfections equivalent to lacking or blurred pages, bad photographs, errant marks, and so on. that have been both a part of the unique artifact, or have been brought via the scanning technique.

Wasser für die Elefanten (Roman)

Gegen alle Widerstände - die märchenhafte Liebesgeschichte von Jacob und MarlenaAmerika, 1931, die Wirtschaftskrise hat das Land fest im Griff. Der junge Tierarzt Jacob steht nach dem Unfalltod seiner Eltern vor dem Nichts. Verzweifelt springt er auf irgendeinen Zug auf – und landet bei Benzinis spektakulärster express der Welt, einem drittklassigen Wanderzirkus.

Die Ermordung des Rittmeisters. Roman nach Dokumenten

Als Wilhelm der Zweite noch Kaiser conflict und Ruhe die erste Bürgerpflicht, fällt an einem frostigenJanuartag des Jahres 1901 im tiefen Ostpreußen ein Schuß, der den Freiherrn Ferdinand Friedrichvon Kreuzeck sein Leben und Frau Justitia ihr weißes Kleid kosten sollte. Denn die Ermordung desRittmeisters vor seiner ganzen Schwadron trifft ein wahres Prachtexemplar an preußischer Tugend,dem Zucht, Disziplin und Pflicht über alles gehen, sogar über Menschen und Tierleben.

Additional info for A l'Ouest rien de nouveau

Sample text

Grâce à cela, nous avons peu de pertes. Une mitrailleuse se met à aboyer, mais une grenade lui fait son affaire. Néanmoins, les quelques secondes que cela a duré ont suffi pour atteindre au ventre cinq de nos hommes. Kat, d'un coup de crosse, fracasse le visage de l'un des servants, restés sans blessure. Nous enfilons les autres à la baïonnette, avant qu'ils aient pu se servir de leurs grenades. Puis, altérés, nous buvons avidement l'eau du refroidisseur. Partout claquent les pinces à fils de fer, en train de travailler, partout des planches sont posées vivement sur l'enchevêtrement des ouvrages ; nous sautons dans les tranchées par les étroites ouvertures qui y donnent accès.

Peut-être cela nous aidera-t-il à supporter les choses. Mais le résultat est pitoyable. Nous prêtons l'oreille à chaque obus qui tombe dans le voisinage et nous nous trompons en comptant les levées, ou nous ne servons pas la couleur. 86 Nous sommes obligés d'y renoncer. Nous semblons être assis dans une chaudière aux puissantes sonorités, sur laquelle on tape de tous les côtés. Encore une nuit. Nous sommes maintenant pour ainsi dire vidés par la tension nerveuse. C'est une tension mortelle, qui, comme un couteau ébréché, gratte notre mœlle épinière sur toute sa longueur.

Il enfile sa chemise par-dessus sa tête et boutonne sa veste. « Et toi, que ferais-tu, Tjaden ? » s'écrie Kropp. Tjaden ne connaît qu'une chose. « Je veillerais qu'Himmelstoss ne m'échappe pas. » Il est probable que son rêve serait de l'enfermer dans une cage et, chaque matin, de lui tomber dessus à coups de gourdin. Il dit à Kropp avec enthousiasme. « A ta place, je tâcherais de devenir lieutenant. Alors tu pourrais le dresser jusqu'à ce que ses fesses demandent grâce. » continue Müller, qui, par sa manie d'interroger les gens, serait un parfait maître d'école.

Download PDF sample

Rated 4.85 of 5 – based on 26 votes